Le ziglibithy, un style musical traditionnel ivoirien


Chaque pays possède sa propre culture que ce soit la musique, la danse, les coutumes etc. Comme en Côte d’Ivoire, le ziglibithy est un style musical traditionnel ivoirien, des peuples originaires de l’ouest ivoirien. Le ziglibithy est une culture particulière car elle mélange à la fois une gestuelle associée avec les transformations instrumentales très harmonieuse. Ce style musical ivoirien utilise des instruments tels des guitares et des percussions pour donner une sensation douce à l’écoute. Auparavant, de nombreux musiciens ivoiriens ont associé leur conception pour former le style musical ivoirien qui est le ziglibithy. Cett musique a été nouvellement créée dans les années 70 et elle a bien été adoptée par les ivoiriens.

Quel est l’origine du ziglibithy ?

ziglibithy.jpg

Le ziglibithy est purement de la musique ivoirienne. Les peuples venant de l’ouest ivoirien dont les Gourous, les Bétés et les Didas étaient pratiquant de ce style ziglibithy. On reconnait le ziglibithy dans le rythme de Digbha, imposant le discours du Touhourou-Doblhé et la Glhè. En général, le ziglibithy est un mélange de mot qui signifie la danse et une chanson douce dont on ne résiste pas. C’est une harmonie douce qui est utilisée lors des grandes fêtes, des cérémonies. Ce style musical ivoirien est unique au monde. Ernesto Djédjé était le fondateur de ziglibithy en 1970. Il a su mélanger le style traditionnel avec le style local pour donner de nouveau rythme. Le ziglibithy a connu un succès et Ernesto Djédjé est devenu un artiste bien renommé dans la Côte d’Ivoire. Mais son décès brusque a tout basculé.     

Comment jouer du ziglibithy ?
 

Ernesto Djédjé voulait révolutionner le style musical ivoirien dont il a apporté un nouveau style mélangeant le disco, la Rumba, le Makossa avec le style traditionnel africain. Pour jouer du ziglibithy, il faut une guitare et d’autres instruments instruments accompagnés.